controle technique 2018

Les nouveaux points du contrôle technique 2018

A partir du 20 mai 2018, une nouvelle directive européenne entrera en vigueur en ce qui concerne le contrôle technique. Entretien-Auto, partenaire de Controletechniquegratuit.com récapitule pour vous les points du CT qui vont changer après cette date.

Les nouvelles modalités du contrôle technique

Si la périodicité du contrôle technique restera identique au modèle actuel (une visite au bout de 4 ans pour un véhicule neuf, puis tous les deux ans), ses modalités d’examen changeront à partir du 20 mai 2018. L’objectif ? Sécuriser davantage le parc automobile européen et réduire sa pollution avec un examen plus exigeant et adapté aux véhicules actuels.

Concrètement, le CT 2018 passe de 123 points de contrôle à 133 liés à 9 fonctions examinées (identification du véhicule, équipement de freinage, direction, visibilité, feux et équipements électriques, liaisons au sol et suspension, châssis, autre matériel et enfin nuisances) sur lesquelles 610 défaillances peuvent être constatées. Ces dernières se classent en trois catégories : les mineures (dont la réparation est conseillée mais non imposée par une contre-visite), les majeures qui peuvent représenter un danger potentiel et doivent être réparées dans un délai de deux mois avec contre-visite exigée, et les critiques, qui incarnent un danger immédiat. Dans ce dernier cas de figure, le véhicule dispose d’une autorisation de circulation jusqu’à minuit le jour du CT : le conducteur doit impérativement mettre à profit cette autorisation pour emmener sa voiture au garage où les réparations seront effectuées.

défaillances contrôle technique

Comment préparer au mieux son CT

Afin de bien préparer votre véhicule pour son contrôle technique et d’éviter les mauvaises surprises, mieux vaut prendre quelques précautions. D’abord, un nettoyage complet s’impose, avec une attention particulière portée au châssis et à la carrosserie. Ensuite, vous pouvez facilement procéder aux vérifications de base.

La carrosserie :

Assurez-vous que les portes, le capot et le coffre n’ont aucun problème d’ouverture ou de fermeture, et qu’aucune partie de la carrosserie n’est saillante.

Les plaques d’immatriculation :

Outre le lettrage qui doit être conforme à la norme française, veillez à ce que les plaques soient propres, lisibles et correctement fixées, mais aussi que leurs dispositifs d’éclairage fonctionnent correctement.

Les pneus :

Vérifiez que les témoins d’usure ne sont pas atteints, que la pression est correcte et que vos pneus sont exempts de déchirure ou d’hernie.

Les feux :

Tous les feux doivent fonctionner, s’allumer dès qu’ils sont sollicités et clignoter régulièrement pour les clignotants et le feu de détresse.

Les vitres et rétroviseurs :

N’oubliez pas d’examiner l’état des vitres, du pare-brise et des rétroviseurs intérieur et extérieurs, essentiels à une bonne visibilité, ainsi que de contrôler la bonne marche des essuie-glaces.

A l’intérieur :

Les sièges doivent être parfaitement fixés, les voyants, l’avertisseur et les ceintures en bon état de marche.

liste des points de contrôle

Liste points de contrôle 2

liste des point de contrôle technique

liste points de contrôle technique 4

Laisser un commentaire