historique autorigin

Historique d’un véhicule d’occasion

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, la principale source de crainte est le vice caché. En effet, beaucoup de vendeurs malhonnêtes n’hésitent pas à profiter de la crédulité de certains acheteurs. C’est pour cette raison qu’il est important à celui-ci de de récolter le plus d’informations possibles sur cette voiture. Cela permettra entre autres d’éviter de mauvaises surprises telles qu’un défaut de contrôle technique, des PV impayés ou encore des réparations non effectuées. Comment détecter ces vices et obtenir un historique ?

 

Les généalogistes de l’occasion

 

Certaines plateformes en ligne, à l’instar du site Autorigin, permettent aux automobilistes de retracer complètement l’historique de leur véhicule. En rentrant simplement la plaque d’immatriculation se son véhicule, la startup est capable d’identifier le nombre de propriétaires, le type d’utilisation ou encore l’origine de celui-ci. Il faut savoir que ce document, même s’il n’a pas de valeur juridique pour le moment, permet de rassurer grandement un potentiel acquéreur lors de la vente.

Ce rapport, payant, permet d’effectuer des comparaisons par rapport à l’utilisation classique du modèle de véhicule mais aussi de déterminer les éléments à vérifier avant achat.

Très complet, il a su séduire nombre de professionnels de l’automobile et sera bientôt agrémenté de nouvelles données telles que le kilométrage ou le suivi de l’entretien.

Il est aussi tout à fait possible de le faire soi-même en contrôlant le carnet d’entretien et les factures correspondant aux réparations. Il suffit à l’acheteur de passer ensuite un coup de téléphone à ces professionnels.

 

Le rôle des autorités

 

Il est tout à fait possible de faire une demande d’informations supplémentaires auprès de la préfecture lors de la création de la carte grise. En effet, cela permet notamment de connaître les dates du contrôle technique ou encore le nombres de propriétaires antérieurs.

Une seconde entité dispose aussi de ces mêmes informations : la gendarmerie.

C’est à l’acheteur de se renseigner et de juger de la pertinence des informations par la suite.

 

Le certificat de situation administrative

 

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, de nombreux justificatifs sont remis à l’acheteur. Certains d’entre eux peuvent aussi servir à contrôler l’historique d’un véhicule. C’est notamment le cas du certificat de situation administrative. Autrement appelé certificat de non-gage et non opposition, il est très utile afin de connaître les possibles éléments ne permettant pas le transfert de la carte grise de ce véhicule.

Différents cas peuvent se présenter :

  • Véhicule possédant des amendes impayées
  • Véhicule déclaré volé
  • Véhicule accidenté ou considéré comme dangereux

Pour obtenir le certificat, il vous suffit d’en faire la demande à la préfecture par courrier, en ligne sur le site service-public.fr ou sur place pour une demande plus détaillée.

Laisser un commentaire