Les différences entre le sans plomb 95 et 98

Il existe sur le marché deux types d’essence : le sans plomb 95 et le sans plomb 98. On se pose souvent la question de leurs différences, tout en se demandant s’ils peuvent se substituer. Avant d’y répondre, rappelons tout d’abord comment on en est arrivé à la caractéristique commune de ces deux carburants : le sans plomb.

Le sans plomb, pourquoi ?

Auparavant, avant l’année 2000 plus précisément, l’essence disponible sur le marché, le Super 97, contenait du plomb. Celui-ci permettait d’optimiser l’indice d’octane du carburant, ce que nous allons expliquer un peu plus bas. Avec l’arrivée des nouveaux moteurs en 2000 et notamment les pots catalytiques qui les accompagnaient, le super 97 a été retiré du marché, n’étant pas compatible avec ces derniers. D’ailleurs, le plomb étant des plus polluants, il a alors été remplacé par le potassium.

Le sans plomb 95 et 98, quelles différences ?

Les chiffres 95 et 98 correspondent respectivement à l’indice d’octane du carburant. Celui-ci indique la capacité de résistance du moteur à l’inflammation spontanée du mélange du carburant avec l’air. En effet, il faut savoir que si l’octane retarde l’auto-allumage du carburant, l’autre composant qui est l’heptane, accélère celui-ci. En d’autres termes, le sans plomb 98 (contenant 98% d’octane et 2% d’heptane) s’enflamme à une pression et une température plus élevée que le sans plomb 95 (contenant 95% d’octane et 5% d’heptane). Le sans plomb 98 s’adresse alors aux moteurs à haut rendement comme ceux équipant la série M de BMW, les Mercedes AMG, etc., tandis que le sans plomb 95 convient aux moteurs « moins sportifs ».

Le sans plomb 95 et 98 peuvent-ils se substituer ?

Concernant leur « substitution », un moteur conçu pour fonctionner avec du sans plomb 95 peut tourner avec du sans plomb 98, l’inverse n’étant pas possible. Toutefois, même si la consommation de carburant est réduite de 1% par point d’octane de plus, donc une réduction de 3% si on utilise du sans plomb 98 avec un moteur à sans plomb 95, l’économie n’est pas au rendez-vous, le premier coûtant beaucoup plus cher que le second. Bref, il faut toujours privilégier le carburant pour lequel son moteur a été conçu.

Sinon, particulièrement pour les véhicules anciens, qui faisaient donc initialement appel à l’essence contenant du plomb, il faut savoir que le sans plomb 95 convient moins que le sans plomb 98.

Laisser un commentaire