conduite accompagnée

Tout ce qu’il faut savoir sur la conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet notamment de mettre toutes les chances de son côté pour la réussite de l’examen du permis de conduire. De quoi s’agit-il ? Quelles en sont les conditions nécessaires ? Tout ce qu’il faut savoir sur la conduite accompagnée dans l’article qui suit.

Qu’est-ce que la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée consiste notamment en une préparation à l’examen de conduite et ce, dès l’âge de 15 ans. En d’autres termes, il s’agit d’apprendre à conduire de façon anticipée. L’élève est alors assisté par un ou plusieurs accompagnateurs.

Quelles sont les conditions nécessaires à la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée s’adresse à tous ceux et toutes celles ayant 15 ans et plus, sans limite d’âge maximum, une fois l’examen du code réussi. L’élève peut alors passer son examen de conduite à l’âge de 17 ans et demi. Toutefois, il faut qu’il attende d’avoir 18 ans pour pouvoir conduire seul.

Concernant les conditions pour être accompagnateur, il faut être titulaire du permis de conduire B depuis 5 ans au moins. D’autre part, durant les 5 années précédentes, il ne faut pas avoir fait l’objet d’une invalidation ou d’une annulation du permis. Par ailleurs, il faut avoir obtenu l’accord de son assureur. Notons qu’un élève peut avoir plusieurs accompagnateurs et ce, au sein ou en dehors de sa famille.

Enfin, concernant le véhicule, une notification « conduite accompagnée » doit être placée à l’arrière.

Comment se déroule la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée comprend 3 étapes : une formation initiale au sein d’une auto-école, la conduite avec accompagnateur, et la présentation au permis de conduire (le passage de l’examen de conduite).

La formation initiale :

Concernant la formation initiale, un contrat doit être signé avec une auto-école. Les cours de conduite avec un moniteur doivent alors durer 20 heures au minimum. Si l’élève est toutefois déjà titulaire d’une autre catégorie de permis, il n’y a pas de nombre d’heures imposé, c’est sa progression qui est prise en compte.

Notons qu’à la fin de la formation initiale, une attestation est délivrée à l’élève.

La conduite avec accompagnateur :

Pour la conduite avec accompagnateur, elle doit se dérouler sur au moins un an, 3 000 km devant par ailleurs être effectués avec son ou ses accompagnateurs. Certaines limitations de vitesse doivent être observées, l’élève ne pouvant dépasser 110km/h sur une section d’autoroute où la vitesse est limitée à 130km/h par exemple. Notons par ailleurs que la conduite accompagnée ne peut s’effectuer à l’étranger.

Pendant cette phase, l’élève doit répondre présent à deux rendez-vous pédagogiques. D’une durée respective de 3 heures, le premier a lieu 4 à 6 mois après l’obtention de l’attestation de fin de formation initiale. Le deuxième, quant à lui, a lieu une fois les 3 000 km effectués.

Le passage du permis de conduire

Pour un élève en conduite accompagnée, le déroulement de l’examen du permis de conduire est le même que pour la formule traditionnelle. Toutefois, une fois l’examen réussi, la période probatoire du permis est réduite à 2 ans (au lieu de 3 ans pour la formule classique). Par ailleurs, la surprime « conducteur novice » que le nouveau détenteur du permis doit verser à l’assureur est moindre en comparaison avec la formation classique.

Laisser un commentaire