Voiture GPL

Le GPL : qu’est-ce que c’est ?

Le GPL, ou Gaz de Pétrole Liquéfié, est un carburant à la fois économique et plus respectueux de l’environnement. D’ailleurs, il permet de mieux protéger le moteur.

 

La composition du GPL

Le GPL est composé de deux gaz : le butane et le propane. Ces derniers proviennent à 40% de la transformation du pétrole et à 60% de l’extraction de champs de gaz naturel.

Il s’agit du carburant le plus respectueux de « Dame Nature » à la disposition de tous, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels. Aujourd’hui, plus de 6 millions de véhicules utilisent ce carburant vert dans l’Europe et plus de 10 millions à travers le monde.

Notons que, à part acquérir un véhicule GPL neuf, il est possible de transformer son véhicule essence en GPL. Quoiqu’il en soit, cette transformation n’empêche pas l’utilisation des carburants classiques pour éviter une panne sèche, le GPL n’étant pas encore disponible auprès de toutes les stations en France.

 

Les avantages du GPL

Tout d’abord, étant un carburant vert, un véhicule GPL bénéficie de la pastille écologique ou pastille Crit’Air de couleur verte. En d’autres termes, un tel véhicule n’est interdit de circulation nulle part et ce, même en cas de pic de pollution. En effet, en comparaison avec un véhicule roulant au diesel, un véhicule GPL neuf émet 11% de dioxyde de carbone (CO2) et 96% d’oxyde d’azote (NOx) en moins. S’il s’agit d’un véhicule essence que l’on transforme en GPL, les émissions de CO2 et de NOx sont réduites respectivement de 12% et de 68%.

D’autre part, le GPL est beaucoup plus accessible que les autres types de carburant. Selon la région et la période, il peut en effet être 50% moins cher que l’essence (soit à moitié prix) et 45% moins que le diesel. Cela s’explique notamment par le fait qu’il est moins taxé, les autorités publiques cherchant à ce que les automobilistes priorisent ce carburant écologique. Par ailleurs, provenant en majorité de l’exploitation de champs de gaz naturel comme mentionné ci-dessus, il est donc moins influencé par les éventuelles hausses du cours du baril de pétrole.

Enfin, et non pas le moindre, le GPL permet une plus grande longévité du moteur. En effet, contrairement à l’essence, il est injecté dans le moteur sous forme gazeuse, permettant ainsi une plus grande homogénéité de la vaporisation. De plus, il bénéficie d’un indice d’octane plus grand et n’entraîne pas la production de calamine, rendant plus fluide l’huile moteur sur une plus longue durée. Résultats : le moteur est des plus silencieux et surtout, ses éléments mobiles bénéficient de mouvements plus souples, limitant considérablement leur usure.

Laisser un commentaire